La secrète douceur de la douleur / est transparence / elle sort de la résignation furieuse du rêve / on entend sa source dans la bouche de l’égaré / dans la rumeur d’existence qui lui cloue la tête à l’effroi / au double pas / au double fil / à la non vérité de l’être comme non-être / le vol maladroit qui les porte / ce qui brise la lumière / mémoire confuse par ses nombres / poitrine qui dure comme une trace / le néant qui t’aime. _ Juan Gelman

Superbe texte ! Merci Robert !

Pur Rien

_secrète douceur de la douleur

Voir l’article original

A propos rdm4

http://facebook.com/claude.miseur.1 http://www.123website.be/claude-miseur/
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s